Booking illimité: comment remplir son agenda concert avec un an d'avance ?

16 Juillet 2018
1 commentaire

Pour tout artiste qui se respecte, une fois terminé le travail de production en studio: la scène reste l'objectif N°1. Malheureusement, c'est pas toujours simple de convaincre un organisateur. Et quand ça vend pas, tout le monde y va de son excuse à deux balles. Les plus courantes que j'ai rencontré sont: " je ne suis pas connu " et " J'ai pas de bookeur ".

Aujourd'hui, je lève ces deux objections et te donne le secret pour vendre un max de dates toute l'année sans avoir besoin d'être une star ultra-médiatisée. Comme d'habitude, t'as le choix entre la vidéo et la lecture.

 

La première chose que vous devez vous imprimer en 4 par 4 dans l'esprit c'est la vérité que les Artistes peu connus font plus de dates que les Artistes très connus. À partir de là, personne ne peut dire qu'il ne vend pas de dates parce qu'il n'est pas assez médiatisé.

La deuxième objection qui consiste à dire qu'on a pas de bookeur revient à dire qu'on a pas de force de vente. En réalité, un bookeur c'est quoi ? C'est un commercial ! Ni plus ni moins. C'est quelqu'un qui décroche son téléphone, qui envoie des emails et qui joue de son réseau pour vendre. 

Les plus septiques diront qu'un gros bookeur vend beaucoup de dates. C'est vrai, au même titre qu'un gros label fait beaucoup de tubes et après ? Si tu creuses un peu dans les chiffres tu te rendras compte que les labels indépendants représentent aujourd'hui 25% du marché du disque en France. Et en creusant encore un peu plus, tu réaliseras que les artistes indépendant représentent plus de 50% de l'industrie du spectacle en France ! 

1 artiste sur 2 n'est pas vendu par une grosse agence de booking.

Alors comment faire pour remplir son agenda quand on est pas connu et qu'on a pas de bookeur ?

Bouge toi. Si tu prends ne serait-ce qu'une heure par jour 5 jours/7 pour prospecter des organisateurs bien ciblés selon ton profil musical, tu multiplieras par l'infini tes possibilités de vendre un max de dates !

Et si t'as pas de contacts ? (bah ouais quand on commence on a pas de contacts...)

Tu vas sur Google et tu cherches les numéros. Au début tu passeras pas l'étape des secrétaires. 

Puis petit à petit, tu vas commencer à avoir des touches... Et bientôt tu vendras tes premières dates.

Et si t'es l'artiste et que ça te fait bizarre de te vendre toi-même ?

Qu'est-ce qui t'empêche de trouver quelqu'un dans ton entourage et de le pousse à le faire pour toi contre une généreuse commission sur vente ? Le tout c'est de te former pour savoir quelle approche sera la meilleure, et quel type d'offre fera mouche à chaque fois ou presque.

Et donc le secret d'un booking illimité ?

J'ai développé une technique qui marche extrêmement bien pour vendre un artiste.

Je repère un artiste dans le même univers et surtout qui vise le même public qu'un de mes artistes. Ensuite, je le piste pour voir où il est passé et donc qui sont ses clients. Et je passe derrière.

J'ai juste à utiliser un angle d'attaque adapté à chaque mois dans dans en moyenne 7 cas sur 10, ça fonctionne. Sachant que quand ça ne vend pas, ça me donne un prospect très qualifié à relancer plus tard.

Si t'es pas convaincu t'as qu'à regarder mes chiffres.

La première arnnée de création de mon label, mon artiste phare a généré plus de 250 000 € de CA booking.

La deuxième année on était à 350 000 € et la troisième on passait la basse du demi million d'euros.

À ton Succès,

Tarik.

 

 

 

 

 

 

 

EnregistrerEnregistrer


1 commentaire

@